Villa D1

Villa contemporaine BBC, secteur Monument Historique

 

Caractéristiques

  • Année du projet : 2013
  • Coût du projet : 250 001 – 500 000 €
  • Lieu : Buxy (71)

Détail du projet

Cette maison contemporaine « BBC+» est située, à Buxy, dans le périmètre d’un Monument Historique, et le terrain présente une déclivité d’environ 10%, deux paramètres influents dans la conception du projet.
Orientée au sud et à l’est, posée parallèlement aux courbes de niveaux, la villa est disposée en partie haute du terrain, à l’endroit de moindre différence d’altitude d’avec la rue, pour profiter au maximum de l’ensoleillement et dégager les fenêtres sud, et pour faciliter l’accès piétons et véhicules.
Afin d’épouser la pente du terrain, elle est partiellement enterrée en façade nord, ce qui limite également son impact visuel dans le paysage.
L’étude de ce projet de maison « BBC+» – enveloppe d’isolation par l’extérieur, équipement aérotherme/ventilation performant – nous a conduit à concevoir une forme générale compacte, sur deux niveaux, tout en privilégiant l’orientation et les points de vues sur le paysage environnant, constitué de vignes et du village et son château classé.
Cet habitat bioclimatique respecte les besoins de ses futurs habitants et les multiples fonctionnalités du bâtiment – qualité des vues, de la lumière, des circulations, etc. – tout en intégrant la composante thermique qui détermine la conception des espaces :
– le séjour au sud, les chambres à l’est, les pièces techniques et de service au nord,
– les pièces principales orientées au sud pour profiter des apports solaires, tout en ayant des protections fixes au fort ensoleillement d’été par les débords de structure,
– par l’adaptation à la forme du terrain, la façade nord est en partie enterrée : son isolation est renforcée et son exposition aux vents du nord diminuée.
– la position du garage protège la maison des vents d’ouest.
Le choix de toitures-terrasses nous a permis de limiter la hauteur du bâti, tout en créant les deux niveaux, sur un terrain en pente. Par ailleurs, il renforce le rapport favorable entre les surfaces de murs/toits capteurs de calories et les surfaces de déperditions non exposées au soleil, en partie enterrées par l’adaptation au site.
Ces toitures-terrasses seront végétalisées sur le garage et l’étage pour renforcer naturellement l’isolation, et accessible en partie afin de profiter du point de vue. Ces toitures plantées permettent également de retenir les eaux de pluie et de réguler leur rejet dans la terre, par le biais d’un puits d’infiltration.
Le choix d’une isolation par l’extérieur renforcée et d’une structure maçonnée nous permet d’empêcher la migration des calories en hiver et de faire barrage à celles d’été, de stocker et de restituer les apports énergétiques solaires en profitant de l’inertie des dalles et murs intérieurs. Le mode de mise en œuvre du matériau choisi – blocs Euromac 2 – optimise également l’étanchéité à l’air du bâtiment et les fuites de calories. Cette performance thermique nous permet de limiter à l’appoint le rôle des systèmes de chauffage – pompe à chaleur et poêle à bois.
En ce qui concerne l’aspect des matériaux, notre choix s’est porté sur une maçonnerie isolée par l’extérieur, avec une finition d’enduit taloché fin, de couleur beige – référence « beige – T80 » du nuancier Parex-Lanko, pour l’ensemble.
Les menuiseries en aluminium, et les volets roulants sont de couleur gris anthracite, RAL 7016 , afin de marquer le caractère contemporain de la construction.
La serrurerie du garde-corps de la chambre d’étage est de la même couleur, avec un remplissage en verre transparent.